Arquivo do blog

domingo, 30 de outubro de 2016

Une purge a eu lieu samedi à la Congrégation pour le Culte Divin et la discipline des sacrements

, alors que Préfet de la Congrégation, le cardinal Robert Sarah, est en France, participant au pèlerinage des routiers scouts à Vézelay.
Tous les membres actuels de la Congrégation pour le Culte Divin, c’est-à-dire ceux qui participent à l’assemblée de cet organisme, ont été destitués et remplacés par d’autres. Disparaissent ainsi les cardinaux George Pell et Malcolm Ranjith, Angelo Bagnasco, Marc OuelletAngelo Scola et Raymond Leo Burke.
Parmi les nouveaux promus, on compte le secrétaire d’État Parolin, le Préfet de la Congrégation pour le Clergé, le cardinal Stella, que beaucoup au Vatican considèrent comme la véritable éminence grise derrière le pontife, et le cardinal Gianfranco Ravasi, Président du Conseil Pontifical de la Culture. Il y a des nominations qui sentent clairement la revanche contre Benoît XVI. Avec l’archevêque de Wellington (Nlle Zélande) Dew, qui s’est fait remarqué au Synode sur la famille par sa requête de modifier la position de l’Eglise qui définit les actes homosexuels comme « intrinsèquement désordonnés ». Mais surtout, il y a l’archevêque Piero Marini, le bras droit d’Annibale Bugnini, qui avait été remplacé par Mgr Guido Marini à la tête de l’Office des Célébrations liturgiques du pape Ratzinger.
Parmi les promus, on compte l’archevêque de Tours, Mgr Aubertin