Don Divo Barsotti

Arquivo do blog

segunda-feira, 12 de dezembro de 2011

Bref examen critique du novus ordo

Bref examen critique

I
Le Synode épiscopal convoqué à Rome au mois d'octobre 1967 eut à prononcer un jugement sur la célébration expérimentale d'une messe dite " messe normative ". Cette messe avait été élaborée par le Consilium ad exequendam Constitutionem de Sacra Liturgia (Comité pour l'application de la Constitution conciliaire sur la liturgie).
Une telle messe provoqua la plus grave perplexité parmi les membres du Synode : une vive opposition (43 non placet), de nombreuses et substantielles réserves (62 juxta modum) et 4 abstentions, sur un total de 187 votants.
La presse internationale d'information parla d'un " refus " du Synode. La presse de tendance novatrice passa l'événement sous silence. Un périodique connu, destiné aux évêques et exprimant leur enseignement, résuma le nouveau rite en ces termes :
" On veut faire table rase de toute la théologie de la Messe. En substance, on se rapproche de la théologie protestante qui a détruit le sacrifice de la Messe "
Dans le nouvel ORDO MISSAE promulgué par la Constitution apostolique Missale romanum du 3 avril 1969, en retrouve identique dans sa substance, la " messe normative ". Il ne semble pas que, dans l'intervalle, les Conférences épiscopales en tant que telles aient été consultées à ce sujet. lire...