Arquivo do blog

segunda-feira, 12 de outubro de 2015

Homélie pour la fête de la Dédicace. père abbé de Fontgombault .

Hodie in domo tua oportet me manere.
"Aujourd'hui, en ta maison, il me faut demeurer."

(Lc 19, 5)

" Comme nous aimerions entendre Jésus s'adresser à nous par ces paroles! Le souhait secret de Zachée est le nôtre. Que le Maître demeure en notre âme, en nos familles, en nos communautés, en nos villes et en nos pays.

Peut-on espérer cependant le recevoir ? Il y a la foule, turba dit le texte latin. 
Ce mot évoque l'agitation d'un groupe sans direction, d'un groupe qui n'a pas d'âme.
Bien des hommes, bien des familles, bien des communautés, bien des villes et des pays sont sujets au trouble qui touche celui qui a perdu ses repères, soit qu'il n'en ait jamais possédés, soit que, conditionné par les forces de la culture de mort, il se soit laissé persuader que les repères de son éducation n'en étaient point, et que c'est désormais faire oeuvre de progrès que de bousculer les limites de la nature pour instaurer le règne de l'homme sur la création. "

dom jean Pateau osb +




homélie de dom Pateau père abbé de Fontgombault.
La lecture du livre de l'Apocalypse montre la cité sainte, la Jérusalem céleste qui descend du ciel d'auprès de Dieu. Toute cité, toute famille doit aspirer ressembler déjà à cette cité, à être demeure de Dieu parmi les hommes. En ce lieu, Dieu fera
toute chose nouvelle et effacera toute larme
dom Pateau OSB